Chômage : des mesures européennes à l'oeuvre

Les chiffres du chômage, parus aujourd’hui, indiquent pour le 24ème mois consécutif, que la France connaît une augmentation des chiffres du chômage.
Cela montre la densité de la crise. Elle perdure en raison des politiques d’austérité, menées dans l’ensemble de la zone euro, et que la Commission commence seulement à remettre en cause.
 
Les jeunes de moins de 25 ans sont particulièrement touchés par la hausse du mois d’avril, mais sur l’année, c’est la catégorie des plus de cinquante ans qui a augmenté (+17,4 %).
La hausse d’avril s’explique principalement par l’augmentation du nombre d’inscriptions liée à la fin des CDD et à l’augmentation des licenciements économiques.
Le président de la République, qui s’est exprimé avec la Chancelière allemande Angela Merkel, a indiqué l’objectif de création d’un fonds qui puisse être utilisé par la zone euro pour la compétitivité de l’emploi, ainsi que des mesures européennes pour l’emploi des jeunes.
 
Les politiques mises en œuvres par la gauche depuis un an sont en cours de déploiement dans les territoires et leur impact doit se concrétiser dans les prochains mois. Le président de la République mobilise toutes les énergies du pays pour inverser la courbe du chômage : ce fléau, qui frappe la France depuis des années sous la droite, ne peut être enrayé en quelques mois seulement.
 
Le plan de lutte contre le chômage des jeunes annoncé cette semaine est ambitieux : les jeunes de moins de 25 ans pourront être embauchés plus facilement par les petites entreprises grâce à des taux d’emprunts préférentiels, ou par l’incitation à développer l’apprentissage en entreprise.
 
Face au spectre d’une récession qui perdurerait dans la zone euro, l’Union Européenne et les pays membres doivent s’engager avec force vers des politiques de soutien à l’emploi et d’investissements.
L’ensemble des réformes engagées par François Hollande vont dans ce sens et montent en puissance.
 
Elles constituent de solides outils pour mener la bataille contre le chômage : emplois d’avenir, contrats de génération, création de la BPI, loi sur la sécurisation de l’emploi, création de postes dans l’Éducation nationale, pacte de compétitivité.

Dans la droite ligne de son engagement à réorienter l’Europe vers la croissance et l’emploi, le président Hollande a lancé mardi dernier un plan ambitieux de lutte contre le chômage des jeunes par l’accession des entreprises qui engagent et qui forment des jeunes de moins de 25 ans à des taux d’emprunts préférentiels, ou par l’incitation à renforcer l’apprentissage en entreprise en Europe via un programme d'échanges type Erasmus basé sur l’alternance. Ce « New deal for Europe » n’est que la première pierre d’une offensive forte pour la croissance et l’emploi que présenteront ensemble la France et l’Allemagne, par une contribution commune, au sommet européen de juin.    

Jean-Marc Germain, SN au travail et à l’emploi

 
 

Nous contacter

Parti socialiste
Fédération du Tarn
53 rue Henri Moissan
81000 ALBI
Tél: 09 62 59 37 78
Contactez-nous

Nous suivre sur les réseaux sociaux