Emploi des jeunes : l'Europe en ordre de bataille




Le chômage endémique des jeunes en Europe est une priorité pour la France, comme pour les autres pays de l’Union européenne. Les ministres français et allemands des Finances et de l’emploi se sont réunis cette semaine à Paris afin d’envisager cette question à l’échelle européenne.
Reconstruire la confiance des jeunes dans une Europe à laquelle ils risquent de tourner le dos, ne pas hypothéquer une génération entière, reconstruire l’emploi, sécuriser les systèmes sociaux sont autant de priorités fixées par François Hollande, en France et en Europe.

En chiffres :

  • 60 milliards d’euros ont été débloqués sous forme de prêts que la BEI accordera, dont une partie a vocation à financer des créations d’emploi dans les petites entreprises.
  • 6 milliards d’euros seront destinés à financer l’initiative Emploi des jeunes, décidée par le Conseil européen de février. Les fonds structurels européens seront l’une des sources de financement privilégiées. L’objectif est d’encourager la création d’emploi dans les pays les plus affectés par le chômage, et dans lesquels la jeunesse n’a que peu de perspectives.


Quatre chantiers principaux ont été envisagés lors de la réunion franco-allemande des ministres

  •  le financement
  •  la formation
  •  l’insertion des jeunes dans le marché du travail
  •  la mobilité


À cet égard, la mesure phare qui est envisagée est le déblocage de crédits destinés à favoriser la mobilité européenne, l’Erasmus de l’alternance.
Actuellement réservée aux étudiants des écoles ou universités, la mobilité européenne permet de rapprocher l’Europe de sa jeunesse et offre aux jeunes la possibilité de bénéficier d’expériences professionnelles dans différents pays.
L’accès à la formation et à l’alternance, l’accès à la mobilité constituent des leviers pour créer de l’emploi, favoriser une culture commune, dynamiser l’économie.

 
 

Nous contacter

Parti socialiste
Fédération du Tarn
53 rue Henri Moissan
81000 ALBI
Tél: 09 62 59 37 78
Contactez-nous

Nous suivre sur les réseaux sociaux